La nouvelle cranioacupuncture de Yamamoto (YNSA) par Bernard Memheld

La nouvelle cranioacupuncture de Yamamoto (YNSA)

Titre de livre: La nouvelle cranioacupuncture de Yamamoto (YNSA)

Éditeur: Springer Verlag France

ISBN: 2817802136

Auteur: Bernard Memheld


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

  • Ouvrage neuf. Disponible en stock.

Bernard Memheld avec La nouvelle cranioacupuncture de Yamamoto (YNSA)

Le docteur Toshikatsu Yamamoto, médecin japonais, découvrit dans les années 1970 une nouvelle somatotopie au niveau du crâne, jusque là inconnue. Il l'appela YNSA (Yamamoto New Scalp Acupuncture) afin qu'elle ne soit pas confondue avec la cranioacupuncture chinoise. Forme particulière de l'acupuncture, elle entre dans le cadre des « microsystèmes », qui ont tous en commun l'existence d'une somatotopie, représentation/projection du corps entier sur une zone très réduite de ce dernier, en l'occurrence, le cuir chevelu. Le domaine d'application thérapeutique est très large, incluant de nombreuses formes de douleurs aigues et chroniques, des pathologies neurologiques telles que les névralgies, les paralysies, les suites d'accidents vasculaires cérébraux... La cranioacupuncture de Yamamoto est relativement facile à apprendre, sa mise en oeuvre est rapide, et elle donne des résultats souvent étonnants. Pour toutes ces raisons, l'auteur, élève direct du Dr Yamamoto, a pour but de présenter, de la manière la plus pratique possible et à travers une riche iconographie, cette technique acupuncturale.

Livres connexes

Le docteur Toshikatsu Yamamoto, médecin japonais, découvrit dans les années 1970 une nouvelle somatotopie au niveau du crâne, jusque là inconnue. Il l'appela YNSA (Yamamoto New Scalp Acupuncture) afin qu'elle ne soit pas confondue avec la cranioacupuncture chinoise. Forme particulière de l'acupuncture, elle entre dans le cadre des « microsystèmes », qui ont tous en commun l'existence d'une somatotopie, représentation/projection du corps entier sur une zone très réduite de ce dernier, en l'occurrence, le cuir chevelu. Le domaine d'application thérapeutique est très large, incluant de nombreuses formes de douleurs aigues et chroniques, des pathologies neurologiques telles que les névralgies, les paralysies, les suites d'accidents vasculaires cérébraux... La cranioacupuncture de Yamamoto est relativement facile à apprendre, sa mise en oeuvre est rapide, et elle donne des résultats souvent étonnants. Pour toutes ces raisons, l'auteur, élève direct du Dr Yamamoto, a pour but de présenter, de la manière la plus pratique possible et à travers une riche iconographie, cette technique acupuncturale.Le docteur Toshikatsu Yamamoto, médecin japonais, découvrit dans les années 1970 une nouvelle somatotopie au niveau du crâne, jusque là inconnue. Il l'appela YNSA (Yamamoto New Scalp Acupuncture) afin qu'elle ne soit pas confondue avec la cranioacupuncture chinoise. Forme particulière de l'acupuncture, elle entre dans le cadre des « microsystèmes », qui ont tous en commun l'existence d'une somatotopie, représentation/projection du corps entier sur une zone très réduite de ce dernier, en l'occurrence, le cuir chevelu. Le domaine d'application thérapeutique est très large, incluant de nombreuses formes de douleurs aigues et chroniques, des pathologies neurologiques telles que les névralgies, les paralysies, les suites d'accidents vasculaires cérébraux... La cranioacupuncture de Yamamoto est relativement facile à apprendre, sa mise en oeuvre est rapide, et elle donne des résultats souvent étonnants. Pour toutes ces raisons, l'auteur, élève direct du Dr Yamamoto, a pour but de présenter, de la manière la plus pratique possible et à travers une riche iconographie, cette technique acupuncturale.